11/04/2014 : travaux, on sait quand ça commence…

Je fais des travaux chez moi, because mon accident :

  1. travaux électriques pour installation des monte-escaliers : done
  2. installation des monte-escaliers : done
  3. refaire la plate-forme de ma cuisine et installer un petit toit en bois sur ma cour : nearly done
  4. plate-forme à 25 % devant chez moi pour ne plus grimper les marches : to do

Tantôt (tout à l’heure comme aurait dit mon boss qui ne disait jamais « tantôt », je crois que c’est un belgicisme), je suis allée au marché et chez Delhaize quand les hommes bossaient chez moi, donc sur ma plate-forme et le toit sur ma cour. J’ai ramené des œufs de Pâques et de mellow-cakes, paquet familial (ben oui quoi, j’ai trois chats, famille nombreuse).

Comme d’hab, j’ai rencontré des gens hyper sympas, dont un monsieur à qui j’ai dit « bonjour ça va ? » et qui m’a répondu « ça va et vous ça va mieux ? » J’ai dit « oui oui, il fait si beau », pour éviter de raconter ma vie et mon accident et de dire « ça n’ira jamais mieus vous savez avec cet accident de merde, je suis handicapée à vie maintenant et patati et patata ». Je vais quand même pas faire pleurer dans les chaumières. Ça m’a rappelé que j’avais vu qq’un qui me criait de loin « bonjour Anaïs, ça va, au fait c’est les vacances, rien durant deux semaines ». Et j’ai dit « oui merci », mais il m’a fallu une heure pour me rappeler de qui c’était, et même là, chuis pas certaine.

Tout ça pour dire… ben je sais plus !

Publicités

26/01/2019 : « travaux, on sait quand ça commence »

C’est le titre d’un film, un film marrant je crois. Je hais les travaux. Encore plus maintenant. Mes travaux électriques, qui ont duré trois jours entiers, sont finis depuis mercredi soir, et je suis déjà en train d’avoir une nouvelle idée, à faire par bibi cette fois.

Avant, j’avais une table de salon en rotin. De chez Ikéa je pense. Une table carrée avec une partie rangement en bas. Bon Marché. Légère. Pratique.

Et y’a quelques années, genre 8 ou 10 je pense, j’ai racheté une table de salon en fer forgé à une collègue. Chère. Lourde. Pas pratique. Mais belle. En plus, sa tablette est en verre. Pour quelqu’un de pas maniaque et qui a trois chats qui passent dessus pour aller sur le poêle, trèèèèèèèèèèèès mauvaise idée.

Comme c’était mon cas, j’ai passé des années à avoir une tablette en verre dégueulasse tout le temps.Et c’était pas grave. Mais maintenant, depuis que j’ai été renversée et subi « paf l’Anaïs », c’est devenu grave et ça m’énerve.

J’ai d’abord songé à remplacer par une tablette en bois, mais fallait trouver où la faire faire et livrer, et puis fallait que j’aime… Et fallais me débarasser de la tablette en verre. Bref, galère.

Puis hier, tiiiiiiiiiiiilt, la pièce est tombée. Au sol de mon living, y’a quelques années, j’ai mis un choli vinyle imitation parquet. Il est d’ailleurs si bien imité que beaucoup croient (croivent, ça somme meilleur non ?) que c’est un vrai parquet. C’est Royal Tapis de Bouge qui me l’a installé, et j’avais hésité entre ça et du quick step mais ils me l’avaient déconseillé car un pipi de chat non nettoyé directement, ça tache et ça fait gondoler le quick step. J’avais donc opté pour le vinyle et je l’adore : joli et pratique. Comme il y avait des (grosses) chutes et que je garde tout, je les ai gardées, au cas où. Déchirure, trou, brûlure, on sait jamais…

Et le « cas où » est arrivé : je me suis dit : pourquoi ne pas mettre un bout de vinyle de la taille du verre sur la tablette, afin de voir ce que ça donne ?

Aussitôt pensé, aussitôt fait. Enfin façon de parler, car sortir des chutes de vinyle à mesurer pour qu’elles soient suffisamment grandes, du haut du placard où je les avais rangées, c’est lourd, c’est difficile, c’est haut. Et quand on est handicapée, c’est encore pire. Je vous passe les détails mais il m’a fallu deux heures pleines pour le faire, faire tomber quatre « petits » rouleaux de vinyles trop petits, quatre tapis de sol bleus pour ma sdb (que je n’utilise plus vu que c’est interdit par la logo de Lennox, trop de risques de chutes, ranger le tout en bas du placard, après avoir trié mon bordel (dingue le nombre de pantoufles genre crocs que j’ai…), pour enfin trouver un énoooooooooorme rouleau de vinyle, énorme et lourd, le faire tomber du haut du placard sur le sol sans me blesser, le trainer sur mon lit, mesurer ce qu’il me faut, couper, et descendre juste ce morceau au salon. Descendre fut le plus aisé : ce qui ne casse pas, maintenant, je jette dans mon escalier, super et pratique. Bon, bruyant, si quelqu’un passe en rue et entend, on dirait un humain qui choit…

J’ai mis le bout de vinyle sur la table de salon pour qu’il s’aplatisse, et je le couperai à la taille exacte plus tard, et voilà déjà ce que ça donne :

img_5165 - copie

17/01/2018 : ONPP

Demain, dans ONPP (On N’est Pas des Pigeons), sur la Une (RTBF quoi, pour les vieux comme moi), vers 17-18 h (aucune idée de l’heure exacte, je regarde jamais en direct, j’enregistre l’émission chaque jour), diffusion du test de thon (naan, j’ai pas été testée, vilains, j’ai testé du thon en boîte). Emission enregistrée chez Difalux Naninne, et Handicap et Mobilité m’y a emmenée et ramenée.

Pour ceusses de France qui n’ont pas les chaînes belges une fois (les pauvres, ils ne savent pas ce qu’ils ratent, l’émission est super, drôle et pleine de bons conseils, bon j’aime toujours pas la musique, elle n’énervait déjà avant l’accident), ça passe sur le net, Auvio.

Chais pas du tout l’air que j’aurai, ça sera une première vision pour moi aussi…

13/01/2019 : Ikéa (à chanter)

Hier, j’ai reçu ma commande Ikéa. Première fois que je commande sans aller en excursion au magasin. Oui, pour moi c’était une excursion, ça prenait tout la journée, avec une balade dans les rayons, la découverte des pièces qu’ils aménagent et bien sûr le repas sur place, miam miam. Je prenais d’ailleurs un gâteau en dessert et j’en ramenais un, mais la dernière fois, ils avaient rajouté de la crème fraiche dans la préparation, c’était pas super bon et j’avais dit que j’en ramènerais plus. Bon ben c’est le cas maintenant…

Ma commande me convient super, sauf le bol à eau pour chat que je trouve trop petit, j’aurais dû prendre la version chien…

Merci à Marie-Jeanne qui était justement là lors de la livraison et m’a aidée à déballer et à ranger.

Après avoir pensé toute la nuit à ce que j’allais faire des cadres (je les ai achetés car ce n’est pas du verre mais du plastique, très pratique pour moi), j’ai trouvé déjà que faire des trois cadres tenant ensemble pour faire un seul cadre : je l’ai attaché dans mon hall et ai mis dedans les trois chats au point de croix que j’avais faits y’a des années. A la base c’est quatre chats pour les quatre saisons, mais je n’ai jamais fait le quatrième (hiver) ni la queue du troisième… ça tombe bien : trois cadres pour trois saisons. Ça m’a pris un temps fou, mais je les ai mis dedans, j’ai mis un clou dans le mur et j’ai attaché le tout. Voilààààà.

Avec tout ça j’ai déjeuné à 12h30…

img_5121img_5124img_5125img_5126img_5131

12/01/2019 : journée des premières fois

C’est la journée des première fois ce samedi :

– première fois depuis mon retour de William Lennox (3 ans et quatre mois hier) que je descends au living et qu’il fait noir… Je suis descendue très tôt. Le noir me fait peur niveau équilibre dont tout est bien allumé. Avant, je commençais le boulot à 7h30, donc le noir je connaissais, même en marchant jusqu’à l’arrêt de bus en hiver…

– première fois aussi depuis Lennox que je cuis deux patates pétées au micro-ondes. Je suis bien les instructions de maman : à 750 watts, 8 minutes (diantre, c’était pas 10 ?). Avant, je ne cuisinais pas mais je savais quand-même comment cuire des patates pétées au micro-ondes ! Ouiiiiiiiiiiii, maman, rassure-toi j’ai piqué les patates au couteau pour pas qu’elles explosent. Je vais manger ça avec du fromage à raclette, miam.

 

28/12/2018 : texte écrit à William Lennox

Je cherche désespérément comment je transformais mes photos en « noir et blanc colorisé », pas moyen de m’en souvenir, cervelle de merde, et donc je chipote sur mon pc et j’ai retrouvé des textes et en ai envoyé un pas mail à mon boss :

 bonjour,

je trie mes photos sur pc pour tenter de retrouver comment je les colorisais, et je suis tombée sur tous les textes que j’écrivais qd j’allais « mieux », à la demande de la logopède de William-Lenox, je vous copie celui sur le bureau, bon WE et bonne année 2019 :

J’ai toujours été fatiguée mais là ça dépasse l’entendement . Préparer mes tartines m’épuise, couper ma viande m’épuise, marcher m’épuise. Alors, marcher et puis couper ma viande et enfin faire mes tartines, c’est au dessus de mes forces. Aller bosser, je n’ose même pas y penser.

Pourtant, j’aimais ça, bosser à temps partiel, j’aimais mes collègues, mon boss, les clients, même si parfois, comme tout le monde, ils étaient pénibles. Je prenais 2 bus pour y aller. Je marchais, je débranchais l’alarme, je m’installais, je m’absentais quelques minutes pour aller chercher du pain, au retour, je faisais mes recherches, mes projets d’acte, je prenais le téléphone et je disais « au revoir, bonne journée », il était midi et je rentrais chez moi en prenant 2 bus, en marchant, en faisant quelques courses, en mangeant en ville ou chez moi, de temps en temps en nettoyant, en faisant la lessive ou en repassant. Mon Dieu, my God, rien que d’y penser je suis exténuée.

Pourtant, je rêve d’y retourner, de reprendre ma vie, de revoir mes collègues et mon boss, de remonter les escaliers, de redébrancher l’alarme, de redécrocher le téléphone « étude du Notaire… » ,euh….comment il s’appelle déjà ? Bon c’est pas gagné !

Encore quelques mois de patience, mots bénits ici .

 

Puis j’ai renvoyé direct un autre mail : en relisant ça je réalise que j’avais vraiment tout oublié, car je ne faisais ni recherches ni projets d’acte ! je faisais les pubs de mises en vente et les actes à l’extérieur 🙂

 

8/10/2018 : Cap 48

Chuis allée à la diffusion en direct de Cap 48 hier, à Liège, emmenée par le Ressort, nous étions 9. Je suis rentrée à 1 heure du mat, c’est vraiment plus de mon âge. Le récit suivra, avec toutes les photos que j’ai prises, mais là, trop fatiguééééée.

Je vous mets tout de même les photos de mon moment préféré : la chanson de Lou. Superbe. Quand le public a été invité à reprendre les paroles à la fin, j’avais la voix qui tremblotait à donf tant j’étais émue.

Je mets aussi une supeeeeerbe (faut le dire vite) photo de moi et d’une partie de mon groupe du Ressort, passée hier à la RTBF, enfin la Une comme on dit maintenant.

pizap.com15390176375231pizap.com15390177566932pizap.com15390178263983