02/09/2019 : vis ma vie d’institutrice en fauteuil

Je vous suggère de lire ce super article et j’en profite pour dire à la personne qui se reconnaîtra d’arrêter de parler de moi au téléphone en disant « je suis à Jambes chez une amie handicapée », c’est insupportable, je suis bien autre chose qu’une handicapée merde (je suis une bouffeuse de sucre, de quick, une blablateuse, une acheteuse compulsive, une pisseuse à la recherche de WC au rez, une écriveuse… et j’en passe) !!!!!!!!!!! Un être humain, tout simplement.

Un extrait de l’article « J’aimerais voir des femmes en fauteuil dans les pubs, dans les séries et dans les films sans que ceux-ci aient le handicap comme thème. Parce que je ne suis pas qu’une personne handicapée »

Et ça j’adore : « Mais, pour cela, il faudrait qu’on grandisse devant des héroines en fauteuils (ou des méchantes en fauteuil, car le handicap ne rend pas mièvre et gentille, mais c’est une autre histoire). »

 Par contre, je ne partage pas son avis sur le fait que ce soit honteux que le handicapé d’intouchable ait été joué par François Cluset, valide. Et alors ? Si les tueurs en série ne pouvaient être joués que par de vrais tueurs en série, quelle galère ça serait. Non mais sérieusement, c’est de la discrimination d’imposer qu’un handicapé soit joué par un handicapé, tout comme il faut cesser de dire non-voyant pour aveugle, non-entendant pour sourd ou personne en situation de handicap pour handicapé. On n’est pas que sourd, aveugle ou handicapé, non, mais on l’est, et il faut appeler un chat un chat.

Article entier à lire ici https://www.rockiemag.com/temoignage-institutrice-femme-handicap-3166?fbclid=IwAR0aTKTjh00uOTPvc7vtbiPgtkt9_Qo5kFv8L0Vw_IQgxuML2RmWXxP6R4E

20/07/2019 : J’adooooore…

…ce site, je n’ai encore lu que quelques articles sur le handicap mais ça me parle, drôle et pas larmoyant du tout :

http://1000decouvertes4roulettes.com.

Vous, valides, allez lire c’est un ordre .

Ouais, le handicap me donne le droit d’être chiante et de donner des ordres (je sais, je le faisais déjà avant mais là c’est acceptable mdr). Je rigole mais mercredi, je suis allée voir Le roi lion version 2019 au ciné. J’ignorais que c’était le jour de la sortie, la première séance, y’avait un monde fou. Et j’ai réalisé combien mon handicap avait des avantages, si si. Par exemple, y’avait une file folle pour entrer au ciné (pourtant il était 13h45, le film étant à 14h30) j’ai avancé aux 2/3 de la file (quand-même hein !) et j’ai fait mes yeux de chat potté à un Monsieur dans la fille « excusez-moi, je suis handicapé, je suis seule, je peux me mettre devant vous ? » Et bien sûr il a dit oui (il était super de toute façon) car on ne peut décemment pas dire « non, va au bout de la file, pétasse » à une handicapée.

Ensuite, durant l’entracte, je suis allée aux toilettes comme tout le monde, y’avait une file de dingue, et of course je suis allée dans la toilette pour handicapés, elle était vide, donc je suis passée devant tout le monde, le bonheur quoi.

Le dernier bonheur est que quand j’allais au ciné dans ma première vie, j’adorais aller à la dernière rangée et être au milieu, même que je comptais les sièges (obsessionnelle ? si peu). Maîtenant, je suis d’office au milieu, bon, bon, bon, à la première rangée, celle pour handicapés, MAIS elle est un chouia éloignée de la rangée pour « valides » donc pas de pieds sur mon siège (j’ai toujours eu horreur de ça, voilà pourquoi j’allais à la dernière rangée) et je ne suis habituée à être très près maintenant, je n’ai plus la tête qui tourne et je vois bien l’image (en double mais bien). Yesss. Et places souvent vides, donc pas de bruit, de reniflement ou de pope corn qui saute.

Au fait, le film est super.