29/7/2018 : un dimanche à la brocante

Y’avait déjà « un dimanche à la campagne », voici le temps « d’un dimanche à la brocante ».

La météo étant plus supportable, je vais, comme chaque dimanche à la brocante, avec la décision de n’acheter ni cadre ni couverture rose. J’ai déjà pleiiiiiiin de couvertures roses et je n’ai plus de place chez moi pour des cadres. Et puis j’ai déjà acheté deux cadres à la brocante (tour Eiffel de Paris et chat à lunettes, les deux étant fuchsias, et j’ai acheté X (je ne sais pas combien) couverture à la brocante (en tout cas une Hello Kitty et deux roses, ça c’est sûr).

Donc ma décision est prise : ni cadre ni couverture ce jour.

Et voici mes achats du jour…

Même pas honte !

J’ai réalisé une fois chez moi que la couverture Minnie venait d’Eurodisney, au temps où c’était encore Disneyland Paris, donc au temps où j’y suis allée pour la première fois et où j’ai fait mon TFE intitulé « Disneyland Paris : le carrosse redeviendra-t-il une citrouille ? ». Oui le titre est génial (je me jette des compliments). Super souvenir pour une couverture géniale, Iguaï est d’accord.

Quant au cadre, il parle de lui-même… Un temps fou pour l’accrocher au mur mais j’ai déjà mis une photo, et j’en ai fait trois que j’ai envie de tirer chez Smartphoto et d’attacher…

 

Publicités

20/04/2018 : j’ai retrouvé ça…

En fouillant dans mon pc, j’ai retrouvé un projet de livre que j’avais avec quelqu’un, je ne sais plus qui, il n’a jamais abouti mais s’appelait « Gogue et bulles », il contenait notamment ceci :

 

pour comprendre le « parler Anaïs », voici le petit dico d’Anaïs :

Beurkitude : dégoût

Blonditude : bêtise

Ceusses : ceux

Emotionnant : émouvant

Être mouru (mourue) : être mort(e)

Explicationner : expliquer

Môman : maman

Môssieur : monsieur

Passque : parce que

Oùsque : Où, où est-ce que

Pétitionner : signer une pétition

Replyer : répondre par mail

Reviendu : revenu

Rondidju : expression grossière que la morale réprouve

Se culturer : se cultiver

Sniffitude : tristesse

15/04/2018 : un billet de 500 euros… en essuie de bain

IMG_3934.JPG

J’ai acheté ça à la brocante, je pensais que c’était une couverture, mais non la vendeuse m’a dit que c’était un essuie bain mais peu importe je l’utiliserai comme couverture, la couleur est nickel, et comme je l’ai dit « ça sera mon unique billet de 500 euros »..

 La vendeuse était géniale, elle m’a dit qu’elle vendait ça pour son fils qui partait en Finlande, j’ai dit « superbe endroit, je suis allé en vacances là », puis « aaaaaaah nooooooooooooon, c’était en Irlande », alors j’ai parlé de ma cérébrolésion qui me faisait tout mélanger et elle m’a expliqué qu’elle avait été des mois en chaise roulante, que là ça allait avec des médocs mais qu’on n’avait toujours pas trouvé ce qu’elle avait, et que dépendre de tout le monde fut le plus dur pour elle. Là on se comprenait à donf, et quand elle a ajouté que maintenant elle savait l’importance de la vie, j’ai pensé ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. Ce groooos billet représentera toujours cette jolie rencontre.

31/03/2018 : « co » comme Côté Jambes

pizap.com15224934319901.jpg

J’ai reçu le numéro 100 de Côté Jambes ! 100 ! Je les garde tous, et je les lis tous. Preuve en photo. Finalement, il me manque juste ceux quand j’étais à William Lennox, tchu… Je suis née à Jambes, et je vis depuis 2001 à 200 mètres d’où je suis née, mon cœur est à Jambes.

 J’ai tout connu : l’ancien Hôtel de Ville, la bibliothèque, l’école Saint-Joseph (Saint-Jo on disait) où j’ai fait mes primaires, le parc avec les paons à l’époque, l’Acinapolis, le Delhaize de l’avenue Materne, qui fut un Carrefour, et avant un Unic, les jouets Detiffe où j’allais quand j’étais gosse, Aldi qui a malheureusement bougé, et bien sûr la Meuse et ses cygnes, Et j’en passe, mais mes souvenirs sont flous, ah ah ah. Jambes m’a beaucoup manqué durant mes neuf mois à Lennox, et je suis si contente d’avoir pu rentrer chez moi.

17/03/2018 : Chambre avec vue, parcours d’artistes

IMG_3730.JPG

IMG_3731.JPG

Les expos commencent ce jour, dont mon amie la tricoteuse véronique Tonglet et Valérie chaispluscomment qui exposent à La Plante : allez les voir c’est superbe.

 Y’a des expos partout dans le grand Namur dont notamment celle à laquelle j’ai participé avec Article 21 dans les locaux de Psynergie à Jambes, rue Tillieux. J’ai rencontré plein de gens géniaux, participants et animateurs, fait plein plein de photos, réalisé un truc (ouais, truc est mon mot adooooré quand mon cerveau à oublié le vrai mot), donc un truc en carton que j’aime.

 Hier, c’était l’installation de l’expo dès 11h, j’y suis allée pour voir les gens, voir à quoi ça allait ressembler, faire des photos et apporter un soutien moral (ouais uniquement moral, vu ma capacité à aider depuis l’accident). J’ai tout de même réussi à attacher ma création en perdant deux litres de sueur, en perdant l’équilibre (heureusement, j’ai su la retrouver), et c’était de travers donc Pascale l’a rattachée droite. C’est tout ce que j’ai fait.

 Et des photos, que voici.

IMG_3711.JPG

IMG_3712.JPG

IMG_3715.JPG

IMG_3723.JPG

IMG_3727.JPG

IMG_3728.JPG

10/03/2018 : victoire, j’ai terminé

IMG_3688.JPG

 

Oui, le jeu de mots est facile et très con, passque cette création m’a été envoyée de France par Victoire. Et je l’ai faite et terminée ce 10 mars 2018, ça m’a pris 2h30 et je n’ai pas quitté mon divan car y’avait des bouts de tissu triés par couleur partout !

 J’adddooooooore, c’est superbe non ? Un chat, et fuchsia en plus, que demande le peuple (comme je disais dans ma première vie).

 Je vais le mettre en hauteur sur la cheminée pour pas que mes chats/félins aient envie de tirer le tissu et de tout abîmer.

IMG_3689.JPG

6/2/2018 : mon blabla Facebook (part 15 – last part)

Voilà, j’arrête de copier mon blabla ici, ça prend trop d’énergie, et si vous voulez le lire, venez sur Facebook, cette partie 15 est donc la dernière, et je ne mets que ce truc génial sur les félins :

« 1 – Les chats transpirent par les pattes

Vous n’avez jamais remarqué une seule goutte de sueur sur votre petit chat ? N’est-ce pas…?

C’est normal !

Contrairement à l’Homme, les chats possèdent très peu de glandes sudoripares qui permettent de produire de la sueur.

Le peu qu’ils ont sont situées entre les coussinets

C’est pour cela que vous verrez de petites empreintes de transpiration sur une table ou sur votre sol en été…

Votre petite boule de poil transpire par les pattes !

A savoir aussi, pour se rafraîchir, la respiration joue aussi un rôle primordial.

L’air expiré qui est rejeté est chargé de vapeur d’eau qui sert de « transport » de la chaleur vers l’extérieur du corps.

2 – Ils peuvent boire l’eau de Mer

Les reins des chats parviennent à filtrer le sel marin, il peuvent donc s’hydrater avec de l’eau de mer !

Chez les chats, les reins sont suffisamment efficaces pour se réhydrater en consommant de l’eau salée.

Ces reins sont capables d’expulser le sel tout en permettant à l’eau potable de réhydrater le félin afin de l’aider à survivre en période de sécheresse.

Cette particularité leur permet donc de s’hydrater avec de l’eau de mer

3 – Ils ne sentent pas la saveur sucrée

Des analyses génétiques ont révélé que deux des gènes des récepteurs gustatifs pour les saveurs sucrées sont dysfonctionnels chez nos amis félins.

Le chat ne réagit pas à la saveur sucrée. Le sucre n’a donc que peu d’intérêt pour lui.

Il n’est ni attiré, ni repoussé par le goût sucré qu’il ne détecte quasiment pas.

4 – Ils passent la moitié de leur temps à se laver

Et OUI !

Le chat aime beaucoup se toiletter…

C’est un animal particulièrement propre !

Cependant, s’il se nettoie ainsi, ce n’est pas seulement pour une raison esthétique. C’est surtout pour sa santé et son bien-être.

Il peut même parfois lui arriver de faire la toilette de son « humain ».

Si ça vous arrive… bonne nouvelle, c’est un signe d’affection !!

5 – L’empreinte de leur nez est l’équivalent de nos empreintes digitales

Chez les chats… Chaque museau est unique !

Si vous voulez analyser l’empreinte digitale d’un chat, il faudra vous diriger vers son museau.

Les empreintes sont uniques dans cette zone et sont les équivalents de nos empreintes digitales.

Le coussin du nez d’un chat sera forcément différent de celui d’un autre, chaque coussin possède sa propre empreinte. »